Les invités de l’édition 2018

Cyril Dion

Né en 1978, Cyril Dion est le cofondateur avec Pierre Rabhi du mouvement Colibris. Également cofondateur de la revue « Kaizen », il publie son premier recueil de poèmes, « Assis sur le fil », en 2014 aux éditions de La Table ronde.

En 2015, il écrit et coréalise avec Mélanie Laurent le film « Demain », qui obtient le César du meilleur documentaire en 2016.

En 2017, il publie chez Actes Sud, son premier roman, « Imago ».

En 2018 chez le même éditeur : « Petit manuel de résistance contemporaine », deux années de rencontres à travers 18 pays et des initiatives personnelles, collectives et politiques qui peuvent transformer le monde.

 

 

Hubert Reeves

Hubert Reeves né à Montréal, Province de Québec, le 13 juillet 1932. Astrophysicien, chercheur, maître de conférences international. Directeur de Recherches au Centre National de la Recherche Scientifique, Paris et Conseiller scientifique au Commissariat à l’Énergie Atomique, depuis 1965. Auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation sur l’astronomie et lauréat de nombreux prix internationaux et distinctions.

Président d’honneur depuis mars 2015 de l’association Humanité et Biodiversité.

Sorti en mai 2018, le film « La terre vue du cœur » de Iolande Cadrin-Rossignol offre une occasion de partager son émerveillement pour la biodiversité, son engagement pour le vivant.

 

Yves Paccalet

Né en 1945, en Savoie. Philosophe, écrivain, journaliste, naturaliste, scénariste. Il rencontre Jacques-Yves Cousteau en 1972 et embarque sur la Calypso. Il publie plus de quatre-vingts ouvrages de nature, de voyage, de littérature et de philosophie (L’Odeur du soleil dans l’herbe, Humeurs sauvages). Il collabore à des magazines (Terre sauvage, Géo, etc.) et écrit des scénarios de BD, de dessins animés et de films de télévision ou de cinéma.

Il se consacre au roman « L’Azur ! L’Azur ! » et à d’autres livres documentaires ou essais:Le Bonheur en marchant, La France des légendes, L’École de la nature… Il publie des pamphlets d’écologie politique (« L’Humanité disparaîtra, bon débarras ! », « Sortie de secours »), des livres de science et de philosophie (« Le Grand roman de la vie ») et des essais consacrés à la défense des animaux et des milieux sauvages (« Éloge des mangeurs d’hommes »).

 

 

Georges Olivari

Georges Olivari est hydrobiologiste, spécialiste des cours d’eau méditerranéens. Il est maître de conférences associé à Aix-Marseille Université et directeur de la Maison Régionale de l’Eau située à Barjols dans le Var.

 

 

Nelly Kars et Bruno Lambert

Situé à la croisée de la recherche scientifique et de la sensibilisation pédagogique, depuis 1995, le programme Les Marcheurs de la Terre© diffuse les connaissances environnementales à partir des challenges et des expéditions réalisés dans les milieux naturels les plus extrêmes et les plus reculés de la planète (régions polaires, jungles tropicales, montagnes et désert…) Ce triple engagement – éducatif, scientifique et culturel – s’articule autour de 4 thèmes directeurs : nature et développement durable, aventure et exploration.

 

 

Franck Neveu

Réalisateur-caméraman, la nature et l’image sont les deux grandes passions de Frank Neveu. Écologue de formation, il dirige pendant 10 ans des associations de sensibilisation et de protection de la nature. Puis, pour sensibiliser un public encore plus large à la beauté de la nature, il fonde la société de production « Vision Primordiale » et réalise son 1er film sur le Tichodrome « L’oiseau Papillon ».

 

 

 

Cyril Dufer

12 ans de conférences sur le Développement Durable, 12 ans d’enseignement a l’Université de Toulon et ancien animateur radio dans les années 90.

Un cocktail d’humour, de pédagogie et de dynamisme, pour émerveiller un public et initier de nouveaux comportements.

 

 

Christophe Bouchot

Ingénieur en hydraulique, débute sa carrière en 1993 à la direction départementale de l’agriculture, où il assurera les missions de conseil pour la gestion des services d’eau, et d’assistance pour la réalisation de projet d’eau auprès des communes et des agriculteurs. Après un passage en Arles, il revient en 2009 à la ville de Digne-les-Bains pour créer puis diriger la régie dignoise des eaux, services en charge de l’eau potable et l’assainissement des eaux usées sur le territoire communal. Depuis, avec les élus de la ville et l’ensemble des agents du services, il s’attache à rendre cette régie opérationnelle et toujours plus performante, dans un souci de qualité et de continuité de service aux usagers.

 

Vanessa Fleury et le lieutenant-colonel Henri Couvé

Chef du service prévention et sécurité Ville de Digne-les-Bains depuis 2015, Vanessa Fleury est ingénieur dans le domaine de la sécurité civile. Elle a pour mission notamment, l’information préventive de la population lors d’événements liés aux inondations et l’organisation de la prise en charge de la population en lien avec les services de secours.

Le lieutenant-colonel Henri COUVÉ est en charge du groupement de la gestion des risques au service départemental d’incendie et de secours des Alpes-de-Haute-Haute-Provence (SDIS 04). Il est également conseiller technique départemental « risque chimique » et formateur des cadres feux de forêts à l’école d’application de la sécurité civile de Valabre.

En 2010, il a commandé une colonne de renfort composée par les moyens du SDIS 04 dans le cadre des inondations de Draguignan.  Il a également commandé à plusieurs reprises des colonnes de renfort feux de forêts dans les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes.

 

Pierre Gottardi

Pierre Gottardi est un ingénieur senior disposant de 13 années de pilotage de la politique de l’eau à l’échelle départementale où six bassins versants sur 11 sont considérés comme déficitaires. Assurant la direction du service départemental de police de l’eau, il a activement contribué à la mise en place d’une politique de gestion quantitative dans un contexte difficile de partage de l’eau. Son équipe assure le suivi hydrologique des cours d’eau du département.

 

 

 

Jean-François Noblet et Daniel Madeleine

Ces deux retraités sont inséparables quand il s’agit de défendre la nature qu’ils adorent : Daniel Madeleine, ex garde de la réserve géologique de Haute-Provence, spécialiste des reptiles et président de l’association de protection de la nature La Cistude et Jean François Noblet conseiller technique environnement, naturaliste et vice président de l’association le Pic Vert présentent le projet de réserve ornithologique du lac de l’Escale. Le premier connait le site comme sa poche et le second sait aménager des gîtes à chauves-souris ou des observatoires qui ne dérangent pas la faune.

 

Théo Duperray

Expert reconnu dans le domaine de l’étude des écrevisses (astacologie), Théo Duperray est passionné par ce groupe d’espèces depuis plus de 25 ans. L’intérêt pour ce « petit homard d’eau douce » c’est mué au fil des ans en une passion qui l’a conduit à en faire son métier et à reprendre des études dans le domaine des bio-statistiques. Il est, depuis 2009, gérant d’une petite entreprise spécialisée dans les « études écrevisses » (prospections, formations et recherche scientifique) et la fourniture de boutures de saules sauvages pour le génie végétal.

 

 

Joëlle Gamet et Jean-Jacques Many

Chargée de missions à Provence-Alpes Agglomération, Joëlle GAMET a assuré le suivi hydrogéologique des forages thermaux de 2016 à mai 2018 pour la station thermale de Digne-les-Bains.

Elle travaille actuellement au sein du service Musée-Promenade – Unesco Géoparc de Haute-Provence. Elle est également hydrogéologue agréé en matière d’hygiène publique pour le département des Hautes-Alpes.

Travaillant dans le secteur de la Santé et du Thermalisme depuis 27 ans, Jean-Jacques Many est Directeur d’Exploitation des Thermes de Digne-les-Bains depuis septembre 2016. Il a été auparavant Directeur des Thermes de Royat-Chamalières (Auvergne) pendant 5 ans.

 

Claude Fosse

Claude Fosse a débuté sa carrière de comédienne au conservatoire d’Art dramatique de Nice. Un an plus tard, elle travaille avec le Théâtre du Transire et le metteur en scène Patrick Saytour. Elle voyage dans les châteaux de la Loire avec « Renaud et Armide » de Jean Cocteau, se forme toujours et commence à transmettre à de futurs comédiens avec le théâtre de l’Arc-en-ciel. Elle découvre les toiles, les tissus et démarre en parallèle une activité de plasticienne-toiles et lumière-Transparences. Continue à transmettre dans des stages de théâtre, d’écriture et de lecture à voix haute. N’oublie jamais les textes, lit beaucoup, à voix haute, seule ou avec des musiciens. Elle écrit aussi, à partir de recueil de récits de vie : histoires-récits migratoires, d’un pays à l’autre aux Editions Parole.

 

Nicolas Fuento

Chargé d’Étude Faune à la Ligue pour la Protection des Oiseaux de PACA, Nicolas Fuento a travaillé sur les problématiques liées aux Corridors Écologiques dans les Bouches-du-Rhône et mené des études de terrain pour proposer des aménagements en faveurs de la faune sauvage.

Suite au prolongement du Plan National d’Action en faveur de la Loutre d’Europe en PACA, Nicolas Fuento était en charge des études de terrain et de l’animation du réseau d’observateurs pour mieux comprendre la reconquête de cette espèce sur notre territoire Provençal. Il a notamment mené des recherches de terrain dans les différents départements de la région et réalisé le diagnostic des barrages de la Durance pour évaluer leur franchissabilité par les mammifères semi-aquatiques.

Romain Boulet

Ingénieur agronome, Romain BOULET, Directeur du Canal de Manosque, tiendra une conférence vendredi 05 octobre à 14h00 au centre culturel Simone Signoret à Château-Arnoux Saint-Auban. Il présentera le Canal de Manosque en tant qu’ouvrage mais aussi en tant qu’établissement public en développant les missions assurées au quotidien pour apporter de l’eau brute pour des usages multiples tout en réduisant la pression sur les ressources en eau locales. Il exposera les actualités récentes, mises en œuvre dans le cadre d’une démarche globale et partagée, au sujet des divers thèmes qui ont trait au canal : desserte en eau brute, économies d’eau, énergie renouvelable, loisirs, patrimoine… et conclura sur les perspectives à venir.